La laïcité, on y croit dur comme fer et on y tient…

Depuis notre création, il y a eu beaucoup de confusion de la part des personnes qui nous suivent et de nos partenaires associatifs Une confusion qui reflète un dur amalgame subi par les personnes ayant des origines maghrébines ou moyen-orientales. Cela concerne bien sûr notre rapport avec la religion.

Nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui sont venu.e.s nous voir pour nous poser la question avec un brin d’inquiétude. Nous comprenons parfaitement ces craintes que nous jugeons légitimes dans la plupart des cas.

Nous rappelons que dans nos équipes, nous avons des personnes de toutes les confessions et nous estimons que c’est une très grande richesse. Nous ne représentons aucune croyance ou non croyance. Il y a des associations spécialisées qui existent déjà et qui le font très bien.

Nous sommes conscient.e.s que chez beaucoup de LGBTI, les interprétations principales  des religions monothéistes peuvent être problématiques et peuvent causer un dur mal-être. Nous avons reçu plusieurs personnes qui se posent beaucoup de questions par rapport à leurs fois et qui vivent très mal leurs sexualités à cause de cela. Tout ce que nous pouvons faire pour les aider et de les réorienter vers les associations qui maîtrisent le sujet.

Il y a quelques mois, nous avons organisé une table ronde autour de cette problématique et avons invité des représentant.e.s de chacune des religions afin de donner des réponses à ces personnes-là ; personnes qui souffrent extrêmement des interprétations prédominantes qui sont, rappelons-le, LGBTIphobes, misogynes et patriarcales. Nous encourageons donc tout discours éclairé et réformateur mais nous ne sommes en aucun cas habilité.e.s à le porter.

Il y a donc une ligne rouge infranchissable que nous ne dépasserons jamais. Nous garderons toujours une neutralité totale et infaillible par rapport à toute religion ou croyance quelle qu’elle soit.

 

La laïcité, on y croit dur comme fer et on y tient…

 

 

Co-présidence Shams – France,
Yadh Krendel
Yacine Djebelnouar

 

One Reply to “La laïcité, on y croit dur comme fer et on y tient…”

  1. Bonjour,
    Je m’appelle Morad. Et je vis à Aubervilliers en banlieue parisienne. Je me reconnais parfaitement dans l’état des lieux que vous dressez dans votre article. Éduqué au sein d’une famille communiste, je n’ai pas reçu d’éducation religieuse. Fidèle à l’orthodoxie marxiste-léniniste, mes parents sont athés. Et ils m’ont transmis les valeurs d’un athéisme militant, tout en étant profondément respectueux des croyances de chacun et de la laïcité à la française. A chaque fois que j’en fais part à un Français de souche, il me regarde « avec de gros yeux ronds » pleins d’étonnement et de surprise. Souvent il enchaîne en m’interrogeant : « Ça existe des arabes non croyants ? ». Ces réactions montrent à quel point les médias ont réussi leur travail de conditionnement, de stigmatisation et d’assignation des populations originaires du Maghreb, le tout servi avec une condescendance post-coloniale non assumée. Les clichés ont la vie dure ! … 24 ans après la lutte des démocrates Algériens contre le terrorisme islamiste … 7 ans après les révolutions du monde arabe, il est étonnant de constater que des Européens de souche s’interrogent encore sur l’existence d’alternatives politiques et sociétales dans nos pays d’origine ! … Au fait, j’allais oublier : je suis gay ! … Mais je pense que vous l’aviez deviné ! … Respect pour vos luttes en faveur de l’abrogation des lois homophobes et liberticides en vigueur dans nos pays respectifs ! … De nature optimiste, je reste persuadé que le futur saura rendre justice aux victimes d’homophobie du monde arabe ! …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *